Pose de fils tenseurs résorbables | Médecine esthétique - Dr Eric ALLAMAGNY, ORL, Chirurgien cervico-facial, Médecine esthétique, Nancy (54) Metz (57) Lorraine France

Aller au contenu

Menu principal :

Médecine esthétique


" Votre apparence au naturel..."

"La médecine esthétique efficace et sûre,
adaptée à vos besoins, vos envies, votre budget."


Orientation

Pose de fils tenseurs résorbables crantés


Actuellement sont apparus des fils entièrement résorbables, munis ou non, de cônes d’ancrage permettant d’éviter les effets indésirables. La pose est simple et sécuritaire par un praticien formé.

Ils ont un effet de  :

  • bio-stimulation
  • d’induction tissulaire avec une totale innocuité et une résorption complète
  • un effet tenseur
  • des résultats immédiats avec suites et contre-indications identiques aux acides hyaluroniques et autres produits d’injection (acide polylactique et hydroxy-apatite de calcium)
  • un effet stimulant mécanique induit par l’aiguille qui accélère le métabolisme et le flux sanguin vers la zone traitée.

L’effet commence à être vu immédiatement, mais la tension maximale est atteinte après un certain temps (deux mois environ). Plusieurs types de fils peuvent être proposés : les fils à cônes mono ou  bi-directionnels et les mini fils résorbables en polydioxonone (PDO).


Les suites opératoires : petit hématome, léger œdème irrégularité de la peau disparaissant en quelques jours.

Les soins post-opératoires :

Après le traitement, un léger œdème ou un hématome peuvent parfois être observés. Une irrégularité de la peau peut aussi survenir. Ces désagréments disparaissent en quelques jours.
Prescrire une crème antibiotique à appliquer sur les points d’entrée et de sortie des sutures 2 fois par jour pendant 5 jours.

Recommandations post-traitement pour le patient :

  • Appliquer une serviette froide sur les zones traitées immédiatement après le traitement pendant 5 à 10 minutes.
  • Prendre des anti-inflammatoires en cas de douleur (2 à 3 jours).
  • Garder la tête surélevée au cours des 3 premières nuits et dormir de préférence sur le dos (5 nuits).
  • Se nettoyer et sécher le visage délicatement, sans frotter (5 jours).
  • Se maquiller, se raser et se laver les cheveux en douceur (5 jours).
  • Éviter toute exposition au soleil et ne pas faire d’UV (2 semaines)
  • Éviter les massages faciaux et les traitements esthétiques du visage (3 semaines).
  • Éviter tout sport, en particulier tout sport de contact (3 semaines).
  • Ne pas faire de sauna ou de hammam (3 semaines).
  • Éviter toute intervention dentaire (3 semaines).

Il faut éviter la prise d’anti-coagulants, d’anti-inflammatoires, de vitamine C ou d’aspirine dans les huit jours précédents l’injection pour éviter les risques de saignement ou d’hématome localisés au site d’injection.
Il ne faut pas réaliser de soins dentaires quinze jours avant et après l’injection. Les saunas, hammams et sport sont contre indiqués dans les quinze jours qui suivent l’injection.

TECHNIQUE DE POSE
Sous asepsie stricte une crème anesthésique deux heures auparavant est indiquée puis il faut dessiner sur la peau des axes de tension à restaurer. Chaque aiguille guide supportant le mini fil tenseur est glissé en intra dermique profond. Une fois l’aiguille complètement  introduite, on exerce une légère pression sur l’extrémité distale de l’aiguille pour maintenir l’extrémité distale du fil en place et sortir légèrement l’aiguille. Il ne faut pas les positionner trop superficiellement  (risque de visibilité) et pas trop profondément (induction tissulaire plus modérée). Il faut 30 à 50 mini fils tenseurs pour retendre un ovale du visage et environ autant pour le cou.
Anesthésie locale pour les fils tenseurs mono ou bidirectionnels aux points d'entrée et de sortie des fils placés en sous cutané. Il faut en moyenne 2 à 3 fils par côté au niveau de la face et 2 fils par côté au niveau du cou.

LES SUITES
Pose non douloureuse, discrète roseur de quelques heures, rougeur au point d’introduction des fils, léger œdème de 24 à 72 heures, petits hématomes, tuméfactions réactionnelles durant 48 à 96 heures, effet de tiraillement, démangeaisons 5 à 15 jours, irrégularité de la peau disparaissant en quelques jours.

LES INDICATIONS
Surtout entre 30 et 70 ans la peau conservant de bonne capacité de synthèse locale des fibroblastes.
  • Tiers moyen de la face, restaurer les pommettes et la zone malaire, effacer les sillons nasogéniens
  • Retendre le galbe, l’ovale du visage-redessiner les coins de la bouche, ourler les lèvres
  • Relever le sourcil
  • Cou et décolleté : relâchement et rides
  • En alternative à un lifting chirurgical


Mise à jour de cette page : avril 2017

 
Docteur Eric Allamagny
Retourner au contenu | Retourner au menu